Écrit par Alexis LEBEGUE le 06 décembre 2023 Mise à jour le 19 décembre 2023

Manœuvre de Heimlich : Comment réagir face à un étouffement ?

L’étouffement est une urgence médicale. Savoir réagir rapidement et efficacement est crucial pour sauver des vies. Parmi les techniques de secours, la manœuvre de Heimlich est largement reconnue.

Découvrez comment réagir face à une situation d’étouffement.

Etouffement d'une femme dans la rue

Sommaire

Comprendre l’étouffement et ses causes

L’étouffement se produit lorsque les voies respiratoires supérieures d’une personne sont bloquées par un corps étranger, empêchant ainsi l’air de circuler normalement vers les poumons.

Les causes les plus communes sont les aliments, comme les morceaux de viande, les noix ou les bonbons et les petits objets, notamment chez les enfants.

Les symptômes peuvent varier, mais ils incluent généralement la toux, l’incapacité de parler ou de crier, et des signes de détresse tel que le changement de couleur du visage. En outre, une obstruction totale peut entraîner un arrêt cardiaque (et nécessiter un massage cardiaque), si l’obstruction n’est pas rapidement éliminée.

 

 

La méthode de Heimlich : une technique reconnue

La manœuvre de Heimlich, mise au point par le Dr Henry Heimlich en 1974, est une technique de secours vitale en cas d’obstruction totale des voies aériennes. Cette méthode reproduit, par un intervenant extérieur, le mécanisme de la toux permettant ainsi de libérer les voies aériennes obstruées.

Quand utiliser la manœuvre de Heimlich ?

Il faut noter que la méthode de Heimlich est préconisée pour les adultes et les enfants de plus de deux ans. Pour les nourrissons et les enfants de moins de deux ans, la manœuvre de Mofenson est recommandée.

Il est crucial de bien évaluer la situation avant de pratiquer cette manœuvre. Observer des signes d’obstruction totale tels que les mains à la gorge, l’incapacité de parler ou de crier, peut indiquer la nécessité de pratiquer cette manœuvre.

Bien que la manœuvre de Heimlich soit efficace, si elle est mal exécutée, elle peut causer des blessures supplémentaires. Il est donc recommandé d’être formé au par un organisme de formation au secourisme pour l’exécuter correctement.

Les compressions abdominales : un geste à maîtriser

Les compressions abdominales, aussi connues sous le nom de manœuvre de Heimlich, sont une technique de premiers secours essentielle pour déloger un corps étranger bloquant les voies respiratoires.

Cette technique consiste en une série de compressions fortes et rapides dans l’abdomen, juste sous le diaphragme. Le but est de créer une pression dans les poumons qui fait remonter l’objet bloquant.

Notez que, pour être efficaces, ces compressions doivent être réalisées avec une certaine force. En fonction de la situation et de la personne, le nombre de compressions nécessaires peut varier. Il est recommandé d’en faire au moins 5.

Manœuvre de Heimlich suite à un étouffement

 

Pourquoi 5 claques dans le dos en cas d’étouffement ?

Lorsque quelqu’un s’étouffe, les claques dans le dos aident à créer une pression d’air à l’intérieur des poumons, qui peut alors pousser le corps étranger vers la bouche ouverte. C’est un mouvement de toux artificiel qui tente de déloger l’objet obstruant les voies respiratoires.

C’est cette manœuvre qu’il faut appliquer en premier, avant la méthode d’Heimlich.

  • Chaque claque est donnée avec le plat de la main, entre les deux omoplates, pour cibler efficacement la trachée,
  • Le nombre de claques, 5, est considéré comme un équilibre entre efficacité et sécurité. Un nombre trop élevé de claques pourrait causer des blessures inutiles, tandis qu’un nombre insuffisant pourrait ne pas suffire à déloger l’objet,
  • Si le corps étranger n’est pas expulsé après ces 5 claques, on procède ensuite à 5 compressions abdominales, selon la méthode de Heimlich.

C’est une procédure d’urgence rapide qui peut être réalisée par quiconque est à proximité de la personne étouffée, sans besoin de matériel médical spécifique.

Claques dans le dos lors d'un étouffement

 

Comment faire la manœuvre de Heimlich étape par étape ?

Pour pratiquer la méthode de Heimlich, suivez ces étapes :

  1. Positionnement : Placez-vous derrière la victime, un pied entre ses deux pieds pour une meilleure stabilité. Enlacez son thorax avec vos bras,
  2. Placement des mains : Enroulez vos bras autour de la taille de la victime et placez votre poing le plus fort, pouce vers l’intérieur, dans le creux de l’estomac de la personne, juste sous le sternum et au-dessus du nombril. L’autre main recouvre ce poing,
  3. Action : Exercez ensuite des tractions vers le haut et vers soi, comme si vous souhaitiez soulever la personne,
  4. Répétition : Répétez le mouvement jusqu’à l’expulsion du corps étranger.

Ces compressions rapides et fortes sur l’abdomen entraînent une surpression dans les voies aériennes, expulsant ainsi l’objet coincé.

Cette manœuvre peut causer une contusion de l’abdomen si elle est effectuée trop brutalement, et elle est déconseillée chez les femmes enceintes ou les patients obèses. Dans ces cas, les compressions doivent être réalisées au niveau du thorax et non de l’abdomen.

Veillez à adapter la force de la pression en fonction de l’âge et de la corpulence de la personne.

La manœuvre de Heimlich chez l’enfant et le nourrisson

Chez l’enfant de plus de deux ans, la manœuvre de Heimlich est similaire à celle pratiquée sur l’adulte. Toutefois, la force appliquée doit être adaptée à leur taille et leur poids. Il est conseillé de s’agenouiller derrière l’enfant pour être à sa hauteur.

Pour le nourrisson de moins de deux ans, la méthode de Mofenson est recommandée.

 

 

La manœuvre de Mofenson : une alternative pour les bébés

En cas d’étouffement chez les nourrissons ou les très jeunes enfants, la manœuvre de Mofenson est souvent préférable à la manœuvre de Heimlich. Cette technique spécifique permet de déloger un corps étranger coincé dans les voies respiratoires de l’enfant.

Pour réaliser la manœuvre de Mofenson, le sauveteur doit :

  1. Se placer assis ou à genoux et tenir fermement le bébé ventre contre son avant-bras, tête vers le bas,
  2. Donner 5 claques entre les omoplates de l’enfant,
  3. Retourner ensuite le nourrisson sur le dos, toujours en position inclinée, et réaliser 5 compressions thoraciques avec deux doigts.

Si l’obstruction persiste, la manœuvre doit être répétée jusqu’à réussite.

Cette méthode est recommandée face aux principaux signes d’obstruction respiratoire chez le jeune enfant, incluant l’absence de toux, l’absence de ventilation et un bleuissement de la peau. De la même manière que pour la manœuvre de Heimlich, une formation par un organisme de formation est vivement conseillée pour exécuter correctement la manœuvre de Mofenson.

Les précautions à prendre pour la femme enceinte

En cas d’étouffement chez une femme enceinte, il convient d’adapter la manœuvre de Heimlich pour éviter toute pression sur l’abdomen qui pourrait nuire au fœtus. Ainsi, on privilégiera les compressions thoraciques plutôt qu’abdominales.

Pour cela suivez les instructions suivantes :

  1. Positionnez-vous derrière la victime et enlacez son thorax avec vos bras,
  2. Localisez la base du sternum, juste au-dessus de la jonction des côtes les plus basses,
  3. Faites un poing avec votre main dominante, côté pouce vers l’intérieur, et positionnez-le au niveau de cette zone,
  4. Recouvrez ce poing avec votre autre main et exercez une pression rapide et forte vers le haut et vers vous,
  5. Répétez le mouvement jusqu’à l’expulsion du corps étranger.

 

 

Comment se faire la manœuvre Heimlich tout seul ?

Si vous êtes seul et que vous vous étouffez, la manœuvre de Heimlich peut être auto-administrée. Pour cela, suivez les étapes suivantes :

  1. Placez votre poing fermé au-dessus de votre nombril et en dessous de la cage thoracique,
  2. Saisissez votre poing avec l’autre main et procédez à des compressions rapides vers le haut et vers l’intérieur.

Dans certains cas, il est possible d’utiliser un objet stable, comme une chaise ou une table, pour exercer la pression nécessaire. Placez le bord de la chaise contre votre abdomen et poussez-vous contre elle. Répétez ce mouvement jusqu’à ce que l’objet obstruant soit expulsé.

 

 

Le récap : Savoir réagir face à un étouffement, les gestes à retenir

Lorsqu’une personne s’étouffe, il est crucial de réagir rapidement et efficacement. Voici quelques gestes à retenir :

  • Évaluez la situation : Déterminez si la personne peut tousser, parler ou respirer. Si elle peut le faire, encouragez-la à tousser pour déloger l’objet,
  • Claques dans le dos : Si la personne ne peut pas tousser, donnez 5 tapes dans le dos vigoureuses dans le dos, entre les deux omoplates, avec le plat de la main,
  • Compressions abdominales : Si les claques dans le dos échouent, appliquez la manœuvre de Heimlich,
  • Rectification des compressions pour les femmes enceintes : Pour ces personnes, les compressions doivent être réalisées au niveau du thorax et non de l’abdomen,
  • Appeler à l’aide : Si la personne perd conscience (état d’asphyxie) ou si les manœuvres précédentes échouent, appelez immédiatement les secours. En l’absence de respiration, commencez immédiatement une réanimation cardio-pulmonaire.

Découvrez tous les numéros d’urgence à connaitre.

Rappelez-vous que la pratique et la formation peuvent aider à maitriser ces compétences vitales.

Ces articles pourraient vous interesser

Hémorragie externe : comment faire pour l'arrêter ?
Hémorragie externe : comment faire pour l'arrêter ?
Lire l'article
Comment mettre une victime en Position Latérale de Sécurité (PLS) ?
Comment mettre une victime en Position Latérale de Sécurité (PLS) ?
Lire l'article
Que faire en cas de brûlure ?
Que faire en cas de brûlure ?
Lire l'article
Les numéros d'urgence à connaitre : 15, 17, 18, 112, 114
Les numéros d'urgence à connaitre : 15, 17, 18, 112, 114
Lire l'article

Prêt à échanger sur votre projet de formation ?