Écrit par Alexis LEBEGUE le 16 mai 2024

Guide des gestes de premiers secours

Sommaire

Les gestes de premiers secours c’est quoi ?

Quels sont les 5 gestes de premiers secours ?
Quels soins apporter en fonction de l’urgence ?
Porter secours en cas d’accident : quelles obligations ?
Formation secourisme : initiation aux premiers secours en entreprise
Diplôme et attestation en entreprise
Questions fréquemment posées

 

Premiers secours

Les gestes de premiers secours c’est quoi ?

Les gestes de premiers secours sont des actions simples et concrètes, effectuées par une personne non professionnelle de la santé, dans l’objectif d’apporter une aide d’urgence à une personne en danger. Ces gestes ont pour vocation de stabiliser l’état de la victime en attendant l’arrivée des secours professionnels.

Quels sont les 4 étapes pour porter secours ?

Il s’agit notamment de :

  • Évaluer la situation : repérer les éventuels dangers persistants, déterminer la nature de l’accident et l’état de la victime,
  • Protéger : sécuriser les lieux, mettre la victime en sécurité,
  • Alerter : prévenir les secours en communiquant des informations précises et complètes,
  • Secourir : réaliser les gestes adaptés à la situation (position latérale de sécurité, réanimation cardio-pulmonaire, compression pour stopper une hémorragie, etc.).

Ces gestes peuvent être appris lors de formations spécifiques comme le PSC1 (Prévention et secours civique de niveau 1) à titre personnel et le SST en entreprise (Sauveteur Secouriste du Travail).

 

 

Quels sont les 5 gestes de premiers secours ?

Voici les 5 gestes de premiers secours que tout le monde devrait connaître :

  1. Étouffement : Pour une obstruction des voies aériennes, les compressions abdominales (manœuvre de Heimlich) sont recommandées,
  2. Inconscience : La position latérale de sécurité (PLS) est recommandée pour une victime inconsciente qui respire,
  3. Saignement abondant : En cas de saignement abondant, il faut appliquer une pression directe pour stopper l’hémorragie (avec ou sans garrot),
  4. Arrêt cardiaque : Le massage cardiaque et l’utilisation d’un défibrillateur.

Il est recommandé de suivre une formation aux premiers secours pour être capable de réaliser ces gestes correctement.

 

 

Quels soins apporter en fonction de l’urgence ?

Les soins à apporter varient en fonction du type d’urgence.

  • Nez qui saigne : inclinez la tête en avant et pincez le nez,
  • Brûlure : refroidissez avec de l’eau froide pendant 10 à 20 minutes,
  • Entorse : immobilisez la partie blessée,
  • Plaie : les nettoyer et de les couvrir avec un pansement stérile.

Prenez note de l’état de la victime et des circonstances pour les communiquer aux secours.

 

 

Porter secours en cas d’accident : quelles obligations ?

Lorsque vous êtes témoin d’un accident, qu’il soit de la route ou du travail, vous avez certaines obligations légales. Ces obligations reposent principalement sur deux principes : assurer votre propre sécurité et celle des autres, et alerter les secours.

  • Pour assurer la sécurité, il faut par exemple éviter un suraccident ou mettre en place un périmètre de sécurité autour du lieu de l’accident,
  • L’obligation d’alerter les secours peut se faire en appelant les numéros d’urgence appropriés (par exemple le 112 sur le Territoire européen) et en fournissant toutes les informations nécessaires : votre nom, la nature de l’accident, le nombre de personnes impliquées, le lieu exact de l’accident.

Il est également recommandé, bien que pas obligatoire, de maîtriser les gestes de premiers secours. Il est à noter que dans le cadre de l’entreprise, l’employeur a des obligations spécifiques en matière de formation au secourisme et d’organisation des premiers secours.

 

 

Formation secourisme : initiation aux premiers secours en entreprise

La formation en secourisme en milieu professionnel a pour objectif de doter les employés des compétences nécessaires pour intervenir efficacement lors de situations d’urgence. Cette formation est adaptée aux spécificités de chaque entreprise, abordant les risques propres à chaque secteur d’activité.

La durée de la formation peut varier, allant de quelques heures pour une initiation aux gestes qui sauvent, jusqu’à 14 heures pour une formation plus complète comme le SST. Cette dernière option intègre la connaissance des risques et les règles de prévention en entreprise.

Découvrir le programme SST initial

La formation peut être délivrée par des organismes externes comme SAVPRO Formation, spécialiste de la prévention des risques professionnels. À l’issue de la formation, une attestation est délivrée aux participants, certifiant qu’ils ont acquis les compétences nécessaires pour agir en cas de situation d’urgence.

 

 

Diplôme et attestation en entreprise

En entreprise, la formation aux premiers secours peut mener à l’obtention d’un certificat SST.

Le SST est une formation spécifique pour les salariés. Le salarié sauveteur secouriste du travail a pour missions de porter les premiers secours à toute victime d’un accident du travail, mais aussi de participer à la prévention des risques professionnels dans son entreprise.

Bien que la délivrance d’un diplôme ne soit pas nécessaire pour avoir les bons réflexes et appliquer les premiers secours, la prise en charge d’une formation par l’employeur reste indispensable. En effet, tous les salariés sont des maillons de la chaine de secours.

Questions fréquemment posées

Ces articles pourraient vous interesser

Le garrot : comment l'utiliser en cas d'hémorragie ?
Le garrot : comment l'utiliser en cas d'hémorragie ?
Lire l'article
Crise cardiaque : que faire en cas d'infarctus ?
Crise cardiaque : que faire en cas d'infarctus ?
Lire l'article
Arrêt cardiaque : quelles chances de survie ?
Arrêt cardiaque : quelles chances de survie ?
Lire l'article
Prévention de l'arrêt cardiaque : les facteurs de risques
Prévention de l'arrêt cardiaque : les facteurs de risques
Lire l'article

Prêt à échanger sur votre projet de formation ?